Éducation et loisirs pour tous

L’accès à l’éducation constitue un facteur d’égalité des chances et de cohésion sociale pour les enfants et les jeunes vivant dans les quartiers de la politique de la ville (QPV) et au sein de territoires fragiles. Le ministère de la Cohésion des territoires et de Relations avec les collectvités territoriales intervient dans ce domaine en complément et en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Mis à jour le 27/11/2019

Enjeux

L’éducation des populations progresse de manière spectaculaire dans l’ensemble des pays européens. En France, ce sont désormais plus de 43 % des 30-34 ans qui détiennent un diplôme de l’enseignement supérieur, contre à peine plus de 27 % à l’aube des années 2000. Malgré ce constat positif, de très fortes disparités demeurent encore entre les pays d’Europe. Alors qu’en Europe du Nord – au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark ou encore en Suède – près de la moitié des jeunes adultes sont titulaires d’un diplôme du supérieur, d’autres pays comme l’Italie ou la Roumanie comptent à peine plus de 25 % de diplômés du supérieur.

 

Principales actions

  • Faciliter l’accès des élèves, en particulier ceux issus de milieu modeste, aux formations supérieures
  • Garantir la réussite éducative de tous
  • Apporter une réponse individualisée et coordonnée pour lutter contre le décrochage scolaire
  • Faire de l'éducation un facteur d’égalité des chances et de cohésion sociale
Sujet